18 septembre 2012 - A la Cathédrale, enfin !

J'ai enfin pris le temps d'aller inspecter mes ruches à la Cathédrale et d'opérer ce que j'avais prévu d'y faire :
- fixation de fixe-éléments entre les fonds et les corps des ruches vertes
- installation de ces mêmes ruches à leur emplacement définitif, sur des supports métalliques adéquats ; soit un déplacement latéral de six mètres environ !
- vissage de vis de sécurité sous les fonds pour éviter un glissement progressif des ruches (afin qu'elles restent bien placées sur leur support métallique)
- mise en place des portes et des plaques de fond sur les ruches en plastique Nicot
- inspection des colonies
- mise en place de nourrisseurs couvre-cadres Nicot sur les ruches plastiques
- et enfin nourrissage avec 4 Kg de Candimiel bio pour toutes les ruches

Et, donc, j'ai pu constater qu'une de mes colonies, dans une des ruches en plastique, avait disparu. C'était l'essaim le plus faible, que j'avais récupéré en mai, chez un collègue. Soit il aura essaimé, n'appréciant pas le voisinage ou le site, soit la reine faible n'aura pas survécu, soit, à cause d'un peu de dérive et/ou de pillage, les abeilles auront préféré la ruche juste voisine plus forte. Bref, j'ai perdu une colonie. Pas vu la trace d'un cadavre, en tout cas. Pas grave, je réimplanterai un essaim au printemps. Je l'ai fermé en mettant la porte à l'envers, protégeant ainsi la ruche de l'intrusion de teigne, par exemple.

Le déplacement des ruches vertes (des Dadant 12 cadres, pour rappel) s'est effectué sans souci, bien qu'elles soient franchement lourdes (mais je suis costaud !). Malgré le trouble que ça n'a pas manqué de semer parmi les colonies, et l'énervement, je ne me suis pas fait attaquer. Les colonies ont battu le rappel et les butineuses en vol, égarées à leur retour, et tournant autour de ruches disparues, ont eu tôt fait de rejoindre, peu à peu, leur habitat déplacé. Toute l'opération s'effectuant dans un joyeux tournoiement d'abeilles, j'ai pu jouir, comme d'habitude de ce sentiment de vie sauvage que j'aime tellement, surtout en ville. Et que je recherche.

Durant toutes ces opérations, je n'ai pas enfumé !


180912_01

Les fixe-éléments. Vissés sans combinaison, sans enfumage !

 

180912_02

180912_03

180912_04

Les ruches déplacées, les colonies battent le rappel pour les butineuses en vol.

 

180912_05

Les butineuses sont désorientées.

 

180912_06

180912_07

180912_08

Puis elles reviennent peu à peu à la ruche. D'autant plus que je leur ai donné
du nourrissage, qui coule un peu à travers les rayons ; grosse agitation sur la
planche d'envol !

 

180912_09

Toujours un peu d'agitation parmi les butineuses en vol.
D'ici une heure, ça sera calmé. ; -)