13 juin 2012 - ça construit sur les bâticadres Nicot

Pressé par la demande en miel de mes proches (Quand est-ce que tu récoltes ? Tu m'en garderas ?) et les doutes quant à une bonne récolte après ce printemps bizarre, froid et pluvieux, je suis allé inspecter mes ruches de la Maison de la Culture.

Verdict : dans les hausses où le stockage est absolument nécessaire, c'est-à-dire dans mes ruches vertes et rouges (où je n'ai installé qu'une hausse), les bâticadres (comme les cadres bois) sont cirés et étirés, et les alvéoles commencent à se remplir de miel. Il est peu operculé et très liquide. Les hausses sont bâties à moitié. Je dois donc patienter largement : que ce soit plus operculé et mieux rempli. Surveiller le remplissage pour installer éventuellement un autre hausse.
Deux hausses à moitié pleines, donc, quel que soit le type de cadre.

Dans ma ruche qui dispose de déjà deux hausses, la première, de cadres normaux en bois, est quasi-complète, avec un peu de couvain au milieu. Celle constituée à moitié de bâticadres plastiques et de cadres en bois n'est pas encore cirée, ou à peine. Avec une préférence de mes abeilles pour les cadres "normaux".
Une hausse pleine, donc, sur cadres classiques.

Bref, il y aura du miel, mais j'ai du mal à estimer le volume. Je pense que la saison pourrite est pour beaucoup responsable du peu de stockage, et dans une moindre mesure, mes bâticadres (neufs cette année ; ça ira mieux l'an prochain).

Demain, j'irai constater la bonne installation des ruches à la cathédrale. Sans ouvrir pour laisser les colonies s'organiser et se rasséréner après les diverses manipulation que j'ai effectuées.

 

En tout cas, j'en témoigne, puisque c'est un sujet de discussion sur les forums. Ex-nihilo, avec des bâticadres neufs, non passés à la cire, ni même vraiment lavés, juste époussetés, disposés en alternance avec des cadres cirés en bois : ça marche ; les abeilles viennent sur le plastique. Et étirent les alvéoles. Puis stockent normalement.

Je n'ai pas fait de photo ce matin, mais clairement, ça ressemble à ça.

Me voilà rassuré et avec l'envie de poursuivre tout en bâticadres.